Cette année, nous avons aborder le sujet du harcèlement et du cyber-harcèlement pour l’enseignement de l’Éducation civique et morale. Dans les classes de 5ème (classi seconde) des cours D-E-F, avec notre prof. de français Ivana Piccirilli, nous avons réfléchi et discuté sur ce sujet délicat et de grande actualité, qui concerne, désormais, les adolescents d’aujourd’hui.

D’abord, nous avons travaillé sur les textes des chansons « Fragile » de Soprano et « Petite Emilie » de Keen’V, qui racontent les histoires des victimes de l’intimidation et de la cyber-intimidation, pour comprendre les conséquences de ce triste phénomène. Ensuite, nous avons visionné beaucoup de matériel fourni par notre enseignante, comme les documents du Ministère de l’Education Nationale français et les clips et affiches réalisées dans les Ecoles françaises pour la campagne « NON-AU-HARCÈLEMENT ».

C’est pour cela, que nous avons décidé de réaliser, nous aussi, des affiches et des clips comme produits finals de nos recherches et réfléchissements.

Pour la réalisation des vidéos, nous avons d’abord cherché les mots qui expriment les états d’âme, les émotions et les sentiments des victimes du harcèlement et nous les avons écrits sur de petites affiches.

Nous avons fait de petites vidéos à l’aide de la prof, qui nous a fait prononcer en séquence, l’un après l’autre, les mots choisis avec le moment final où tous ensemble nous avons crié le slogan « Non au harcèlement ».

Le montage a été réalisé par notre prof qui, comme d’habitude, nous propose toujours de petits projets pour la mise en valeur de nos compétences numériques.

Malgré le peu de temps à disposition, nous pensons d’avoir réalisé un bon produit et surtout nous avons eu l’occasion de parler et réfléchir sur ce sujet pour apprendre d’une autre façon le français.

Les classes 5ème D-E-F et la Prof. de français Ivana Piccirilli